Les Cultural Studies à Cerisy : colloque du 2 au 9 septembre 2015

Bonjour à tous,

presque un mois depuis le dernier post. Pardon pour ce long silence mais, comme dit le sage, quand on n’a rien à dire, il est préférable de se taire (variante wittgensteinienne : ce dont on ne peut parler, il faut le taire). Cela dit, je n’ai pas chômé : les fins d’année universitaire sont bien occupées, entre les réunions administratives, les soutenances de mémoire, les comités de sélection…

Mais ce n’est pas une raison pour ne pas lever le nez du guidon (ce serait même une bonne raison de le faire) et de regarder un peu l’horizon. A court terme : des vacances que je vous souhaite aussi délassantes que studieuses (oui, je sais, c’est un peu contradictoire). A moyen terme, et c’est l’objet de ce post : un beau colloque sur le thème des Cultural Studies.

Le titre : Cultural Studies / Etudes culturelles : au-delà des politiques des identités

Les directeurs : Eric Maigret, professeur de sociologie à l’université de Paris III et moi-même.

Le lieu : le centre culturel international de Cerisy, un château en Basse-Normandie où se déroulent depuis plus de cinquante ans des colloques à haute teneur en idées nouvelles.

La date : du 2 au 9 septembre 2015

Le programme :

Ce colloque  explorera les théorisations les plus récentes en cultural studies (études culturelles), courant de recherche transdisciplinaire étudiant les relations entre technologies de pouvoir et formes culturelles. Les cultural studies accordent une place centrale à la question des identités. Elles ont enrichi les travaux sur ces dernières en démontrant, d’une part, l’importance des politiques de différences, d’autre part, l’hétérogénéité des individus et des groupes, construits par des discours, pratiques et positions qui ne coïncident pas nécessairement. En se confrontant aux craquements des cadres nationaux, postcoloniaux et de genre, en débattant des modèles deleuziens et du tournant ontologique, qui conduit à ne plus séparer humains et non-humains, les recherches actuelles abordent de nouvelles frontières. La prolifération des subjectivités s’effectue alors que de nouveaux régimes de pouvoir (économiques, écologiques, corporels, expressifs…) tendent à s’imposer. Pour répondre à ces réaménagements, s’agit-il de systématiser les rapports de pouvoir dans l’analyse des identités, en particulier de genre, voire de réintégrer les cultural studies dans les autres sciences humaines ? Ou faut-il toujours inscrire les questions multiculturelles, les enjeux d’égalité entre les genres, classes et races dans une pensée conjoncturelle, qui décloisonne les disciplines et procède par crise ?

Programme provisoire

Mercredi 2

Accueil des participants

Jeudi 3 Les cultural studies au cœur des nouvelles ruptures épistémologiques

Matin :

« Après les Lumières ? »

Lawrence Grossberg, The University of North Carolina at Chapel Hill : « Les cultural studies et le tournant ontologique »

Susanna Paasonen, Université de Turku : « L’humanisme, l’humain et les limites du savoir »

Après-midi :

« Crises, conjonctures, profusion des territoires »

John Clarke, Open University : «  A repenser ? Crises, conjonctures et construction des cultural studies »

Eric Maigret, Paris 3 Sorbonne Nouvelle : « Penser l’excès diagrammatique : intensité, continuité et conflictualité »

Vendredi 4 Identités, spatialité et matérialisme

Matin :

« Désagrégation du national et tournant spatial »

Ien Ang, Institute for Culture and Society at the University of Western Sydney : « La fin de l’acquis ‘national’ dans la construction et les contestations des identités »

Will Straw, McGill University : « Scènes urbaines et nuit identitaire »

Après-midi :

« Nouvelles subjectivités économiques »

Gérôme Guibert, Paris 3 Sorbonne Nouvelle : « La dimension culturelle de l’économie : contribution au renouveau de la sociologie économique »

Mark Hayward, York University, Toronto : « Interface, infrastructure et institution :
les banques et la création des identités modernes »

« Humanisme, anti-humanisme et posthumanisme »

  1. Eric Macé, Université de Bordeaux : « Des cadres de guerre vulnérables ? Critiques contrehégémoniques et cosmopolitiques des guerres postcoloniales contemporaines »

Joanna Zylinska, Goldsmiths, University of London : « Les cultural studies après l’humain »

Samedi 5 Genre et identité

Matin :

« Torsions identitaires féministes et positionnement queer »

Elsa Dorlin, Université Paris 8 : « L’effet Wonder Woman »

Jack Halberstam, University of Southern California : « Sauvagerie et « queerness »: l’identité, malgré tout »

Florence Tamagne, Lille-III Charles-de-Gaulle : « Rock, contre-culture et révolution sexuelle : lectures critiques »

Après-midi :

« Ce que la mode et les médias font au genre »

Christine Bard, Université d’Angers : « Rose et bleu vs arc en ciel : le genre des apparences »

Nick Rees-Roberts, University of Bristol : « Fashion Cultures : les cultural studies au-delà des modes »

Geneviève Sellier, Université Bordeaux 3 : « Enjeux de genre, de classe et de race dans les productions culturelles : le cas de la fiction audiovisuelle en France (cinéma et télévision) »

Dimanche 6 Peut-on discipliner les identités ?

Matin :

« Les controverses françaises sur l’identité »

Maxime Cervulle, Université Paris 8 : « Qui a (encore) besoin de l’identité ? »

Nelly Quemener, Paris 3 Sorbonne-Nouvelle : « D’une marge à l’autre : repenser la politique des identités en France »

Après-midi : visite

Lundi 7 La question ethno-raciale

Matin :

« L’imaginaire colonial européen »

Nicolas Bancel, Université de Lausanne : « La racialisation des politiques d’immigration »

Eric Fassin, Université Paris 8 : « Politiques de la représentation. Chiffres, langage et performance »

Nacira Guenif, Université Paris 8 : « Les traces et tracés culturels du présent colonial dans l’Europe provincialisée »

Après-midi :

« Musiques et identités raciales »

Emmanuel Parent, Université Rennes 2 : « La musique et le voile. Le cas de Ralph Ellison »

Karima Ramdani, Université Paris 8 : « Essor d’un « nouvel orientalisme » dans les cultures périphériques en France »

Malcolm Theoleyre, Sciences Po Paris : « Musique et jeux d’identité en situation coloniale et postcoloniale »

Mardi 8 Cosmopolitiques

Matin :

« De nouvelles guerres de mouvement »

  1. Razmig Keucheyan, Université Paris IV : « Ce que le changement climatique fait aux identités »

Françoise Vergès, Goldsmiths College, « Race, classe, genre à l’âge du Capitalocene »

Après-midi :

« Disciplines et cultural studies »

Hervé Glevarec, Laboratoire Communication et Politique, CNRS : « Sociologie critique, sociologie culturelle et cultural studies »

Laurent Martin, Paris 3 Sorbonne-Nouvelle : « Histoire culturelle et cultural studies »

Mercredi 9 Politiques scientifiques et positionnements politiques

Matin : Table ronde

Vous le voyez, du beau monde, des sujets passionnants, de l’aventure intellectuelle, la plage à moins d’une heure de route… Qu’attendez-vous pour vous inscrire? Vous pouvez le faire à l’adresse suivante :  http://www.ccic-cerisy.asso.fr/

Il reste de la place mais pour combien de temps?…