Soirée de l’Adami le mardi 29 septembre 2015

L’ADAMI, société de gestion collective des droits de propriété intellectuelle des artistes-interprètes, fête cette année ses 60 ans.

Elle fêtera dans quelques jours un autre anniversaire : celui des trente ans de la loi de 1985 sur les droits d’auteur et droits voisins.

A cette occasion, elle organise une soirée à la Sorbonne, le mardi 29 septembre, un hommage (une fois n’est pas coutume!) des artistes aux parlementaires et autres personnalités politiques.

Une lecture de textes et d’extraits de textes politiques (dans le choix desquels votre serviteur a joué un petit rôle…) sur le thème de la relation des politiques aux artistes et à la culture sera mise en scène par Zabou Breitman et interprétée par elle-même, François Cluzet, Christine Murillo et Hervé Pierre de la Comédie Française. Ils seront accompagnés par quatre jeunes comédiens du Conservatoire national avec la participation musicale de Chapelier Fou.

Vous pouvez vous inscrire à l’adresse suivante :

https://www.weezevent.com/30-ans-loi-1985

Et découvrir l’ADAMI à cette autre adresse :

http://www.adami.fr/

L’amphi de la Sorbonne est grand, venez nombreux!

Retour de Cerisy (cultural studies / études culturelles)

La semaine à Cerisy a tenu toutes ses promesses…  Nous avons commencé à 20, avons été jusqu’à 40, avons fini à 15, épuisés et ravis… pour débattre des cultural studies et de leur version française, les études culturelles, dont les travaux sont de plus en plus reconnus, en France comme à l’étranger.

Ce qui d’emblée est  apparu, et a été confirmé de jour en jour, c’est la diversité, l’hétérogénéité de ce courant de recherche-action qui, au-delà de quelques postulats de base (savoirs situés, contestataires, cherchant à déconstruire,  à dé-naturaliser les évidences politiques ou scientifiques) est partagé entre des méthodes, des agendas politiques, des points de vue différents sur la société et la recherche.

Eric Maigret et moi-même avions convié plusieurs générations, plusieurs pays et langues, des styles multiples que le cadre de Cerisy a su faire dialoguer… et cohabiter en bonne entente (merci à toute l’équipe de Cerisy et à sa directrice, Edith Heurgon). Qui plus est, d’autres sensibilités, d’autres disciplines étaient également représentées parmi lesquelles la sociologie, l’histoire (culturelle), avec lesquelles les CS partagent des objets et même quelques méthodes. Peut-on aller au-delà du constat de nos désaccords? L’avenir le dira – qui commencera par la publication des actes, aussi vite que possible, chez un éditeur à déterminer.

Mais Cerisy, ce n’est pas que du débat intellectuel, aussi passionnant soit-il. C’est aussi des moments partagés, une vie presque communautaire, pendant quelques jours, dans ce vieux château protestant du XVIIe siècle et autour… Je poste ici quelques photos de cette semaine, qui rappelleront de bons souvenirs aux présents et susciteront les regrets des absents… Ils viendront la prochaine fois!

IMG_6913 IMG_6982 IMG_6984

IMG_7026