Retour à NY

Premier post de New York, où je suis arrivé en fin de semaine dernière.  Retrouvailles avec la ville où je n’étais pas revenu depuis vingt ans (et même davantage). Longues marches le nez en l’air, à tenter d’apercevoir, sur le faîte des gratte-ciels, les célèbres citernes qui alimentent en eau les immeubles de plus de six étages en même temps qu’elles constituent des réserves en cas d’incendie… Tous les must-see de la ville, ou plutôt de l’île de Manhattan, ont été passés en revue durant cette semaine très touristique et j’ai retrouvé tels que dans mes souvenirs Central Park et le Metropolitan Museum of New York, l’Empire State Building et le pont de Brookyn, les taxis jaunes et les boîtes aux lettres bleues…

Seul changement majeur depuis mon dernier passage : la disparition des tours emblématiques du World Trade Center, tombées le 11 septembre 2001. A leur place, deux gigantesques bassins de pierre noire qui portent, gravés sur leur pourtour, les noms des victimes des attentats. Deux cavités noires bordées de chutes d’eau là où se dressaient les tours jumelles… Très impressionnant. La visite du musée, tout à côté, l’est également, avec les vestiges des tours, les objets qui témoignent de la brutalité de l’événement, et les portraits des victimes dont chacun renvoie à une histoire, une vie, brutalement arrêtée que l’on peut découvrir en feuilletant la base de données… Mais je pensais aussi, en déambulant dans ce mausolée souterrain qui a dû coûter une fortune, à toutes les victimes de la guerre et du terrorisme dans le monde qui n’auront pas droit à un tel hommage, à tous les anonymes qui tombent chaque jour sous les bombes, en Syrie, en Irak, et qui resteront à jamais sans portrait, sans récit, sans musée…

Le Memorial :

img_4653

Le musée, où l’on peut voir notamment la « dernière colonne », ancien support de la tour sud, la dernière poutre à avoir été retirée des décombres de Ground Zero :

img_4657

Une maquette des tours jumelles, dans le musée :

img_4659

Et l’actuelle Freedom Tower, ou One World Trade Center, plus haut gratte-ciel de l’hémisphère nord avec ses 104 étages et ses 541 mètres, flèche comprise (ou 1776 pieds, chiffre symbolique en ce qu’il évoque l’année de la Déclaration d’indépendance des Etats-Unis) :

img_4651

 

Plus léger : New York fête demain Halloween. D’ores et déjà, on ne peut pas faire un pas dans les rues sans tomber sur une citrouille, un squelette… Les magasins de déguisement et de farces et attrapes ne désemplissent pas et les vendeurs peinent à répondre à la demande. Les jeunes, en particulier, circulent déjà dans les rues et le métro sous les apparences les plus extravagantes et les plus macabres… Il y aura parade, demain, sur la 6e avenue, et j’espère pouvoir faire quelques belles photos. Thème de cette année : Reverie…

happy

Comme l’écrit fort justement Cécile David-Weill, écrivaine qui a vécu (vit toujours?) à New York, les parades servent d’abord à rapporter de l’argent, en attirant des touristes. Elles sont aussi l’occasion de faire la fête. Et de célébrer la diversité des communautés et des quartiers qui les prennent en charge. « Une reconnaissance symbolique de leur identité et de leur appartenance à la nation, dont nous aurions sans doute intérêt à nous inspirer en France pour notre politique d’intégration »… Certes. Mais ceci ne s’applique pas forcément à Halloween, fête à la fois moins « communautaire » et plus « jeune » (à moins de dire que les jeunes forment une communauté à part entière, et ça ne serait pas forcément faux). Cela m’a en tout cas donné l’occasion de parler de ce petit livre bien fait, sobrement intitulé « Chroniques de New York » (Grasset 2013) avec lequel je vous laisse… jusqu’à bientôt. Happy Halloween!

LM

81oqhdzutql

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s